Category: Genesis

04/22/07

Permalink 11:35:04 am, Categories: Genesis, 1125 words   English (US)

A biref history of our teaser

As I promised, a presentation on the history of the teaser.

The need
I had been present on the forge for quite some months, trying to explain what Avalanche was about. But speaking of a product without showing some kind of preview was becoming more and more difficult. I had presented some excerpts, but without continuity or illustrations and in a, somehow, poor translation (well, in fact, poor compared to what I have now). Finally, during the month of april 2006, Jake delivered me all the illustrations needed for the story of the dragon hunters. I was ready to start work on the teaser ...

The construction
The objective of the teaser, if I may recall it, was to present an excerpt of Avalanche to a community already familiar to its main concepts. Speaking of it, you can find this conversation over here. Once again, the Forge would prove to be a great ressource. Initially, I only built the teaser in a simple word format, putting the illustrations next to the description. Well, I was soon to discover that this wasn't enough. Far from it. The lack of presentation, layout, example of play would not allow a reader to understand what I was doing. In fact, our main mistake had been not to see the teaser as a product of its own. Not only did it need to explain Avalanche, but also be a window of our overall talent.
That said, here's the first version I presented.
Thanks to the precious contribution of Eero and Luke, we finally made it. Well almost. To be honest, after many (but many) hours spent on photoshop without any tremendous results, we decided to move the teaser into professional hands : Bérengère, one of our illustrator. And then, we did it !!!
We were now in possession of a teaser that looked very good and showed what we were capable of. All this work had been very instructive.

The use
This teaser was meant to promote Cycles. But, as much as most people would admit it looked good, we were encountering real difficulties while trying to use it :
- The story of the dragon hunters is not really representative of the rest of Avalanche, since it is really linear. As to explain really what Avalanche is about, we would need more than one story.
- The material provided in the teaser is not enough explicit as how to use it. It is true that this story is not the most playable.
- The lack of systems, characters' sheets is a big problem.
- The example of play is not directly linked to the material.

What's next ?
Now that we know that we can come we a high quality teaser, and that we understand the problems with the current one, we are preparing a second version of the teaser :
- With at least two stories occuring at the same time
- With characters' sheets using at least two different systems (TSOY and d20)
- With more than one example of play
- With maps of some cities

And this new teaser should have more than seventy pages and be perfect as a promotion tool for Avalanche !!!

-------------------------------------------------------------

Tel que convenu, une présentation du teaser.

Le besoin
J'étais présent sur the forge depuis déjà quelques mois, tentant d'expliquer du mieux que je pouvais ce à quoi correspondait Cycles. Mais parler d'un produit sans en montrer ne serait-ce qu'un extrait devenait de plus en plus difficile. J'avais bien présenté quelques segments, mais sans illustrations et sur la base d'une traduction anglaise assez pauvre (en fait, pauvre comparativement à celle dont je dispose maintenant). Finalement, au cours du mois d'avril 2006, Jake me livrait l'intégralité des dessins concernant les chasseurs du dragons. Je pouvais donc présenter un teaser ...

La construction
L'objectif de ce teaser, je le rappele, était de présenter un extrait d'Avalanche à une communauté dont j'avais parlé de mon projet. A ce propos, vous trouverez cette discussion ici.
Une fois de plus, the forge s'est révélé d'une aide précieuse. Initialement, je m'étais contenté de construire le teaser sur la base d'un fichier word, tout simple, les textes étant accompagnés des illustrations. Mais, comme j'allais le découvrir assez rapidement, ce n'était pas suffisant. En effet, le manque de mise en forme, de présentation, d'exemple d'utilisation ne permettait absolument pas de comprendre réellement ce dont Avalanche traitait. En fait, la principale chose que je n'avais pas vu, c'est ce que ce teaser devait constituer en lui-même un produit fini. Il se devait non seulement d'expliquer Avalanche, mais également être une fenêtre sur le professionalisme du produit final.
Cela dit, voici la 1ere version que j'ai présentée.
Avec la contribution précieuse de Eero et de Luke, nous y sommes finalement parvenus. Enfin presque. C'est à dire que, après de nombreuses heures à travailler sur photoshop sans résultats tout à fait au point, nous avons finalement eu recours à une professionnelle : Bérengère, une de nos illustratrices. Et là, nous y sommes parvenus !!!
Nous avions maintenant à notre disposition un teaser qui en jetait et démontrait de quoi nous étions capables. Tout ce travail a été très instructif pour nous.

L'usage
Initialement, ce teaser devait servir à faire la promotion de Cycles. Finalement, bien qu'il démontre certainement que nous disposons d'un savoir faire indéniable (dans l'ensemble, les gens sont d'accord pour dire qu'il a une bonne tête), nous rencontrons de graves difficultés dans son utilisation :
- L'histoire des chasseurs de dragons n'est pas la plus représentative d'Avalanche, puisqu'elle s'avère très linéaire. Je crois qu'il est difficile d'expliquer Avalanche avec une seule histoire.
- Le matériel fourni n'est pas assez explicite quant à son utilisation. C'est à dire qu'on ne voit pas directement comment l'utiliser dans le cadre d'une partie. Il est vrai que cette histoire n'est pas particulièrement facile d'utilisation.
- L'absence de feuilles de personnages, de systèmes, nous fait cruellement défaut.
- L'exemple de jeu qui est fourni n'est pas directement lié au matériel du teaser, ce qui est dommage.

Tout ca pour dire que faire la promotion de Cycles avec ce teaser n'est pas aisé.

La suite
Maintenant que nous savons que nous pouvons produire ce niveau de qualité dans nos réalisations, et que nous comprenons ce qui fait défaut au teaser actuel, nous en préparons une deuxième version qui contiendra :
- Au moins deux histoires se déroulant en parrallèle
- Des feuilles de personnages pour au moins deux systèmes (TSOY et d20)
- Plus d'un exemple de jeu
- Des cartes des villes

Et attention, ce nouveau teaser devrait faire plus de soixante dix pages et être apte à nous aider réellement à faire la promotion d'Avalanche !!!

03/12/07

Permalink 05:38:47 am, Categories: Genesis, 800 words   English (US)

From no system to mutli systems

Back to the history of the project. In my last article on the subject, I was talking to you about my discovery of indie rpg publisher site, The Forge. I mentionned that this forum had influenced my project and I'd like to point out a major aspect : the system problematic.

When I first came to The Forge, I was already well advanced in my conception of Cycles. One of the main axis of this project at the time was the idea to sell a campaign ; this meant no rules, only content. For a long time I had decided not to write for a specific system (to be honest, at the very beginning I was writing for d20), as to not restrict my creativity.

But, after numerous discussions on this forum, I came to the conclusion that this kind of product would need a system. In fact, people won't be buying Avalanche for the system, but they might not buy it because it lacks one. But which system to choose ?

I had also discovered on this forum, as I talked about some time ago, that system does matter ; a given system cannot do everything. So, I chose a multi systems approach for Avalanche, proposing d20, solar (TSOY) and fudge, three "avatars" of the GNS, all of which have licences I can use easily.

And this all makes sense. I will have invested thousands of hours in the development of Avalanche, on his numerous aspects, so what are some more to implement systems ? I believe I better do it once myself (well, in fact, not me exactly, but members of my team), than have one and every customers of mine do it themselves. Which is, by the way, quite a laborious and time consumming job to do.

And a last note on the system. D20 is a bit peculiar. Many, but many, customers only buy from this line of product, but for others, the only mention of d20 is reason enough not to buy one. So, I wish to bring "common market" players to Avalanche, as much as narrativist ones. And I must admit to have hope that a communauty of players would discover other kinds of systems thanks to Avalanche, in an easy way, since the change of a system is only an option of the membership.

-------------------------------------------------------------

De retour sur l'historique du projet. Lors du dernier article, je vous parlais de ma découverte du site de jeux de rôle indépendant, The Forge. Je vous mentionnais que ce forum avait influencé mon projet et j'aimerais en profiter pour vous parler d'un point majeur : l'implémentation de systèmes.

A mon arrivée sur The Forge, j'étais déjà très avancé dans la conception de Cycles. Un axe majeur de ma réflexion à l'époque était d'offir, de vendre, une campagne ; c'est à dire du contenu et non des règles. Depuis longtemps j'avais décidé de ne pas écrire pour un système donné (bien qu'initialement j'écrivais pour d20), et ce afin de ne pas restreindre ma créativité.

Or, suite à de nombreuses conversations sur ce forum, j'en suis venu à la conclusion que le genre de produits que je faisais nécessitait un système. En fait, les gens ne vont pas s'abonner/acheter Avalanche parce qu'il y a un système, mais il pourrait bien ne pas le faire parce qu'il n'y en a pas. Mais quel système choisir ?

J'ai également découvert sur ce forum, j'en ai déjà parlé, que le système importe ; qu'un système donné ne permet pas de tout faire. J'ai donc choisi une approche multi système, en proposant d20, solar (TSOY) and fudge, trois figures emblématiques du GNS, dont les licences respectives m'en permettent l'utilisation.

Et tout bien pensé, ce choix de mettre des systèmes est logique. J'ai déjà investit des milliers d'heures dans la création d'Avalanche sur les différents aspects qui le composent, alors qu'est-ce que quelques heures de plus pour implémenter un système ? Il est nettement préférable que je le fasse moi-même pour tous mes clients, plutôt que de déporter cette charge, assez laborieuse, sur chacun d'eux.

Une dernière note sur les systèmes. D20 est un peu particulier. Beaucoup, mais beaucoup de consommateurs n'achètent que cette ligne de produits, alors que pour d'autres, la seule mention de d20 les font se détourner. Je souhaite donc attirer tout autant des joueurs "gand public" que des fans de systèmes de types narrativistes. Et je dois reconnaître avoir espoir de faire découvrir ce type de systèmes à une communauté qui ne l'aurait pas découverte autrement, le passage d'un système à l'autre, ne constituant qu'une option de l'abonnement à Cycles.

02/08/07

Permalink 09:42:42 am, Categories: Genesis, 1267 words   English (US)

Discovering the forge

About the context : the design of Cycles was completed, the specifications of the site were written, as were the first 300 pages of Avalanche and I had started to playtest this campaign with a group of friends. I had no illustrators, but a couple of readers (which didn't have a clue what were rpgs).

And then, one night, about one year and a half ago, while drinking beers with some friends of mine, as the alcool was beginning to take over us, Edouard (yeap, him again !!!) talked to me about my little project :
- You need to take a look at "the forge"
- The forge ? What are you talking about ?
- It's a website ... a forum where some people talk about rpgs. They create rpgs under 24 hours, publish them in pdf .. This is where things are happening !!!
- A forum ? I dunno ... I'm not a big fan of those. And what "exactly" is happening there ?
- Publishing of indie rpgs. Go take a look. What do you have to lose ?

A couple of days later, I was googling "forge" and "rpg" ...

Without extending this post to the exact details of my opinion about this site, I'd like to mention that I learned a lot from it. First of all, I have had never participated in any kinds of forum before. So, I discovered the "world" of rpg forums, be them in french or in english. And there are many !!!

But, starting with the forge as some disavantages. Well, let's say that this site is well reglemented, in the sense that it is a working place. People who take part in this community do so to work, not to chat. It is serious. For instance, you can't edit your posts, which I find normal. But, this way of doing things, this attitude, is not frequent on forums. And I was thinking this was the norm !!!

The possibility to discuss with other creators, to discover their difficulties, but also their realisation, was a great help for me. When you discover what "success" means for the indie world, you lose some of your illusions. The market and public are not easy. But rpgs have changed a lot in last years, and I wasn't aware of it.

And there is the forge's theory. Quite honestly, what I found the most interesting about it, was to learn "where I stand" with my project, what exactly I had to offer. In fact, as long as I was at home, discussing this project with close friends of mine, I could not be aware of the difficulties to explain what I was doing. After a couple of (hard) months on the forge, I knew how to present Cycles, I was conscious of its limits. When I discovered this site, my design was already too advanced to really change, but I learned I could do even more with it than what I had in mind at first.

Finally, I'd like to mention the generosity of this site. The forge is a serious site where the answers, even if not numerous sometimes, are always accurate about the topic. If some people answer your threads, it is that your project, somehow, interest them. But, of course, not everything is possible on the forge : this is not the good place to relax, nor to ask for a poll. To conclude, I'd like to say that a creator needs to assure a presence outside the forge (which I began), but still, in my humble opinion, it is a great ressource for all creators of independants rgps.

-------------------------------------------------------------

Petite mise en contexte : l'architecture de Cycles est complète, les spécifications du site sont écrites, plus de 300 pages d'Avalanche sont terminées, j'ai commencé à tester cette campagne avec un groupe d'amis. Je n'ai toujours pas d'illustrateurs, mais quelques lecteurs (qui n'y connaissent d'ailleurs rien aux jeux de rôle).

Et puis, un soir, il y de cela un an et demi, en prenant une bière avec des amis, alors que l'alcool commençait à bien nous assomer, Edouard (encore lui !!!) m'interpelle sur mon projet :
- Il faut que tu ailles faire un tour sur "the forge".
- The forge ? De quoi tu me parles ?
- C'est un site ... un forum de discussion où les mecs parlent de jeux de rôle. Ils créent des jeux sous 24 heures, publient en pdf ... C'est là que ça se passe !!!
- Un forum de discussion ? Je sais pas trop ... je suis pas fan de ces trucs-là. Et puis, qu'est-ce qui s'y passe ?
- La publication de jeux de rôles indépendants. Va y jeter un coup d'oeil ; qu'est-ce que t'as à y perdre ?

Quelques jours plus tard, je faisais une recherche sur "forge" et "rpg" ...

Sans m'étendre dans les détails quant à mon opinion précise sur ce site, je tiens à souligner qu'il m'a personnellement beaucoup apporté. Tout d'abord, je n'avais jamais participé à des forums de discussion. J'y ai donc découvert tout l'univers des forums de jeux de rôle, qu'ils soient français ou anglais. Et il y en a beaucoup !!!

Mais débuter sur ce site a quelques désavantages. En effet, c'est un forum qui est, en quelque sorte, très réglementé, dans la mesure où c'est un lieu de travail. Les gens qui participent à cette communauté y vont pour travailler, pas pour causer. D'ailleurs, il est impossible d'y éditer ces interventions, ce que je trouve très normal. Mais, cette façon de faire, cette attitude, je dois le reconnaître, n'est pas fréquente sur les forums. Et moi qui croyais que c'était la norme !!!

Le fait de pouvoir discuter avec d'autres créateurs, de découvrir les difficultés, mais également les réalisations du jeu de rôle indépendant, m'a été d'une aide préciseuse dans ma réflexion. Quand on découvre ce qu'est le "succès" pour un jeu de rôle indépendant, on perd un peu de ses illusions. Ce n'est pas un public ni un marché facile. Mais le monde du jeu de rôle a beaucoup changé ces dernières années, ce que je ne réalisais pas nécessairement.

Et puis il y a la théorie sur ce forum. Honnêtement, ce que j'ai trouvé de plus intéressants sur cet aspect, c'est comprendre où "je me tenais" avec mon projet, ce que j'avais à offrir. En fait, tant que j'étais chez moi à présenter ce projet à mes proches, je ne voyais pas la difficulté à expliciter ce que je faisais. Après quelques (durs) mois sur ce forum, je savais présenter mon produit, j'étais conscient de ses limites. Parce que, en fait, au moment où j'ai découvert the forge, mon architecture était trop avancée pour que je puisse réellement la modifer. Par contre, j'ai compris qu'avec celle-ci je pouvais en réalité faire plus que ce j'entre-voyais initialement.

Finalement, j'aimerais souligner la générosité de ce site. The forge est un site sérieux où les réponses, même si elles sont parfois peu nombreuses, relèvent toujours d'une acuité que je n'ai pas encore trouvée ailleurs. Si des gens vous répondent, c'est qu'ils s'intéressent à votre projet. Mais bien entendu, tout n'est pas possible sur the forge : ce n'est pas l'endroit par excellence pour se détendre, ni le lieu pour tenir des sondages. Et pour conclure, il faut être présent à l'extérieur de ce site (ce que je commence à faire), mais, dans mon humble opinion, il demeure une ressource précieuse pour les créateurs de jeux de rôle indépendants.

01/10/07

Permalink 11:53:34 am, Categories: Genesis, 1682 words   English (US)

Finding out illustrators

So, I've decided to try to sell Avalanche, thru a monthly subscription on the web. But, to have a product that would attract people, I would need illustrations. I already knew the role I wanted them to play in Avalanche and how exactly to integrate them into my specific design. I also knew that I wanted to work with many illustrators, using a different one for each story. And also I was quite sure of one thing : I would need a lot, but a lot, of illustrations. My search was ready to begin.

A difficult task
Finding out illustrators is something of a quest. Personnally, I didn't know any, at least professionnal enough. So, at first, I decided to ask some of my friends who were doing some illustrations for the fun of it. The main adavantage was that I wouldn't have anything to pay. Wrong idea : too much illustrations. It wasn't fun anymore for them. So, I would have to pay. I planned a small (well, maybe not so small after all) budget for the illustrations.
I began to search on various forums used by illustrators. I quickly realised that my tariffs weren't high enough. Finally, it is on The forge that I found out my first artist. I'll talk about this site in a later post.
That said, I found three of my illustrators thru this site. Bérengère was met thru Sylvain and Gabrielle was recruted thanks to an ad at an university.

A first positive answer
The first illustrator who accepted to work on this project was Linus. Was I glad to have found a partner relating to the illustrations !!! But a couple of surpises were awaiting me.
As I was communicating with Linus in english, our common language, I needed an english version of the extract I wished him to illustrate. I didn't have it. So, twenty pages to translate under a short notice. This is when I realised I would need a translator : for time and quality matters.
How does one write a contract for an illustrator ? It took me one week to achieve this, taking extreme precautions toward the "ownership" part of the contract. But at least, now I would have had a contract I'd be able to use with other illustrators.
How do you pay someone who lives in Sweden when you live in France ? That was almost a nightmare until I thougth of Paypal.
Finally, the dimensions of the illustrations. Right from the start, Linus wanted to know the exact dimensions for each illustration, as they would be shown on the website. The first draft of the webdesign was done in a hurry to answer those questions.
A difficult, busy month. But, bottom line, Linus had forced me to answer many questions and the work I had done would serve me later. At least, I would look a little bit more professional with the next illustrators.
Thanks for your patience Linus.

Some advices
From my point of view, my quest for illustrators and their integration into my project was a success. They seem to have fun, and for my part, I find their job amazing and within the limits of my budget. You'll allow me to give some advices to those who would try to do this for their own project.
You need to look, at least a minimum, professional : propose a contract and pay on time. This is very important. Personally, I pay half upfront, half on delivery. The objective is to build a relation of mutual trust.
I would recommand to announce upfront your budget (price per illustrations). That way, no one is losing time.
I believe one of the main advantage of my project is the fact that the illustrations are inter related. On the long term, the initial work of the illustrators is always re-used, so their commitment becomes greater (they work less and less, since they get used to the elements).
Another advantage in my relation with the illustration is the fact that I order a whole bunch of illustrations at the same time. My tariffs are not great, but as I order 30 illustrations at a time, the illustrators can see me as a recurrent buyer, but they still can work on other projects, for which they receive more money, but less frequently. I do understand that would not be able to buy a single illustration at this price.
When I came to have my teaser, I found it easier to explain to illustrators what was expected from them and also what the overall project did looked like. A useful tool.
Finally, never hesitate to talk about your project and be prepared for negative answers. To recruit five illustrators, I must have contacted over 30 others. But, I believe there is out there a lot of talented people, looking to build up their name, their portfolio and who wishes to take part in an interesting project. Hardest part is finding them.

-------------------------------------------------------------

J'avais pris la décision de tenter de vendre Avalanche, sous la forme d'un abonnement mensuel, souscriptible depuis le web. Mais pour disposer d'un produit à la hauteur, je me devais d'y ajouter des illustrations. Je savais déjà quelle utilisation je voulais en faire, accolant les illustrations à la structure de Cycles. Je savais également que je souhaitais travailler sur la base d'un illustrateur par histoire, mais surtout, qu'il me faudrait beaucoup, mais vraiment beaucoup de dessins. Ma recherche pouvait donc débuter.

Une quête difficile
Trouver des illustrateurs relève pratiquement de l'impossible. Personnellement, je n'en connais aucun, du moins, qui soit professionnel. Initialement, je m'étais retourné vers des amis à moi qui dessinaient pour s'amuser. Le principal avantage étant que je n'aurais pas à les payer. Peine perdue. De toute évidence, j'aurais à payer. Je me suis donc constitué un budget dédié aux dessins.
Je me suis alors mis à chercher sur des forums de discussion utilisés par des illustrateurs. J'ai vite compris que mes tarifs n'étaient pas à la hauteur. Finalement, c'est sur The forge que j'ai trouvé mon premier collaborateur. Je reviendrai plus tard sur ce site, dédié au jeu de rôle indépendant.
Cela dit, ce site m'a permis de trouver trois illustrateurs. Bérengère a été rencontrée par le biais de Sylvain et finalement Gabrielle a été recrutée grace à un petite annonce que j'ai passé auprès d'un service universitaire.

Une première rencontre
Le premier illustrateur qui a accepté de travailler sur ce projet est Linus. Ce que j'étais heureux d'avoir finalement trouvé un collaborateur dans ce domaine !! Mais quelques surprises m'attendaient.
Je communiquais avec Linus en anglais, langue commune que nous partagions tous les deux. Or, l'extrait d'Avalanche que je voulais lui faire illustré était seulement en français. Donc, vingt pages à traduire dans les plus brefs délais. C'est à ce moment que j'ai constaté que j'aurais impérativement besoin d'un traducteur : problème de temps et de qualité.
La rédaction du contrat m'a pris plus d'une semaine, en portant une attention particulière aux closes sur les propriété intellectuelles. Mais au moins, maintenant je disposais d'un contrat fiable que je pouvais réutiliser.
Payer Linus fut un véritables casse-tête !! Ce n'était pas possible par chèque, ni mandat poste, ni virement bancaire (du moins à des frais raisonnables). Paypal a été la solution.
Finalement, la dimension des images. Dès le lancement, Linus souhaitait connaître la dimension exacte des illustrations telles qu'elles seraient affichées à l'écran. Les premières maquettes du site ont donc été réalisées dans l'urgence pour répondre à ce besoin.
Un mois difficile, très occupé. Mais finalement, Linus m'avait poussé à me poser des questions et le travail que j'avais accompli allait me servir ultérieurement. Et surtout, j'aurais l'air un peu plus professionel avec les autres illustrateurs.
Merci bien de ta patience Linus.

Quelques conseils
De mon point de vue, cette recherche d'illustrateurs et leur intégration au sein du projet est une véritable réussite. Mes illustrateurs semblent bien s'amuser, sont motivés et pour ma part, je suis très satisfait de leur travail, tout en respectant mon budget. Je me permets donc de donner quelques conseils à ceux voudraient se lancer dans cette recherche pour leur propre projet.
Il avoir l'air un minimum professionel : disposer d'un contrat et payer à temps. Ce dernier est très important. Personnelement, je paie la moitié au démarrage du contrat, le reste à l'arrivée. L'objectif est de créer un lien de confiance mutuel.
Je crois qu'il faut d'emblée annoncer son budget (prix par illustrations). L'objectif est d'éviter de faire du temps à tout le monde.
Un des avantages de mon projet est que les illustrations sont liées entre elles, les illustrateurs travaillant sur un thème donné. Je crois que c'est un atout non négligeable puisque sur le long terme, l'investiment de l'illustrateur devient payant et son engagement envers le projet plus fort.
Un autre atout dans ma relation avec les illustrateurs provient du fait que j'achète des nombreuses illustrations. Mes tarifs ne sont pas très élevés, mais dans la mesure où je commande 30 illustrations à la fois, le contrat devient plus intéressant. Je ne pourrais appliquer ce tarif sur l'achat d'une seule illustration. Ainsi, mes illustrateurs peuvent me voir comme acheteur régulier, qui ne met pas la pression pour les délais, et qui leur permet de travailler sur d'autres projets, peut-être plus payant, mais ponctuel.
Le fait d'avoir une maquette à montrer peut également être un atout. J'ai remarqué qu'avec l'usage du teaser, il était beaucoup plus facile d'expliquer aux illustrateurs mon projet ainsi que leur rôle.
Finalement, il ne faut hésiter à parler de son projet et être prêt à essuyer de nombreux refus. Pour avoir cinq illustrateurs, j'en ai sûrement contacté une trentaine. Mais dîtes-vous bien que des gens talentueux, qui cherchent à se faire un nom, à se monter un portofolio et qui sont prêts à participer à un projet intéressant, il est toujours possible de les trouver.

12/20/06

Permalink 11:03:43 am, Categories: Genesis, 788 words   English (US)

Selling an homebrew campaign

If, while reading the teaser of Avalanche, you get the feeling that it is a homebrew campaign, you are right about it. I don't even seek to hide it. In fact, that feeling is there on purpose. Remember that at its origin, Cycles was created for my own needs, crafted from my desire to work a long time ahead on a campaign I would play later ; and only I !!!

But, as the writing went along, the thinking toward the narrative structure that would correspond to my needs, and the elaboration of a complex website, I began to think I would be able to sell such a campaign. I truly believe it can be used by other DMs.

But, let's get back to this homebrew matter. One of the thing that appears to me, while I was working on Cycles, is that I was doing, somehow, the "unbelievable". At least, in the context of such a campaign. Like I mentionned before, I didn't understand the amount of work needed when I began working on Avalanche. As a DM, who only wished to add depth to his "little campaign", by detailling all the events occuring in a given, vast region, from a high point of view, I soon realised that not only the amount of work was tremendous but also that I would only use about twenty percent of it. That said, I truly believe that some DMs would like to do the same with their own campaign, but I think that they would be litterally crazy to do so, if their campaign would only be played once. And creating an entirely illustrated story, isn't it also the dream of every DM who writes down his homebrew campaign ?

So, I came to believe (and still do) that Avalanche would respond to a real need, that it represents, in some way, the dream of many DMs about their own campaign. This is also why Cycles doesn't hide its homebrew dimension. I believe that the felling that comes out of it is kind of intuitive for its use. So, this is not a typical, formated product as those offered by the main distributor of rpg.

This left me with finding out illustrators. This will be our next topic on the history of this project.

-------------------------------------------------------------

Si en lisant le teaser de Avalanche, vous avez l'impression qu'il s'agit d'une "campagne maison", vous avez tout à fait raison. Je ne cherche même pas à m'en cacher. En fait, je crois que cet effet est même désiré. Rappelez-vous qu'à son origine, Cycles a été créé pour mes besoins propres, issus d'un désir de travailler longuement sur une campagne que je pourrais faire jouer moi-même ; et que moi-même !!

Or, avec l'avancement de l'écriture, la réflexion sur la structure narrative à mettre en place pour répondre à mes besoins spécifiques et l'élaboration d'un site vraiment complexe à mettre en oeuvre, je me suis dit que je pourrais bien tenter de vendre cette campagne. Je crois vraiment qu'elle peut être utilisée par d'autres DMs.

Mais revenons au concept de "campagne maison". Un des constat qui m'est apparue en travailant sur Cycles, était que je créais "l'imaginable". Enfin, dans le contexte d'une telle campagne. Comme je l'ai mentionné dès le départ, je ne pouvais imaginer la somme de travail que représenterait Avalanche lorsque j'en ai débuté l'écriture. En tant que DM qui souhaitait approfondir sa petite campagne, en détaillant tous les évènements du monde, de haut niveau, je me suis vite aperçu que non seulement ce travail était immense, mais qu'au final, en jouant, je n'en utilisais, au mieux que vingt pourcent. Cela dit, j'ai le sentiment que de nombreux DMs aimeraient faire de même pour leur propre campagne, mais je crois qu'il faudrait être fou pour s'attaquer à un tel chantier si la campagne n'est jouée qu'une seule fois. Et créer une histoire entièrement illustrée, n'est-ce pas également le rêve de tous les DMs qui écrivent leur propre campagne ?

J'étais donc persuader (et je le suis toujours) que Avalanche répond à un réel besoin, qu'il représente, en quelque sorte, le rêve de tout DM qui écrit lui-même sa campagne. C'est d'ailleurs pour cela que Cycles ne cherche pas à dissimuler sa façade de "campagne maison". Ce sentiment qui s'en dégage, je le souhaite intuitif pour son utilisation. Il ne s'agit donc pas d'un produit formaté, standart, tels que ceux offerts par les grands éditeurs de jeux de rôle.

Il ne me restait donc plus qu'à trouver des illustrateurs. Ce sera d'ailleurs le propos de ma prochaine chronique concernant l'historique du projet.

Permalink

:: Next Page >>

Cycles-RPG

Chronicles of a rpg campaign project.

| Next >

August 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
<<  <   >  >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Search

Syndicate this blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution